ACTUALITÉS
Retour à la liste

Tendances des marchés en 2019

TENDANCES DES MARCHÉS


La hausse des prix de l’immobilier résidentiel et la remise en cause des soutiens publics (accession à la propriété et investissement locatif privé), mais aussi la dégradation du moral des ménages sont à l’origine de l’affaiblissement de la demande de crédits. D’après l’enquête mensuelle de la Banque de France auprès des établissements de crédit, après 4 années d’expansion la demande de crédits à l’habitat des ménages s’est affaiblie dès mai 2017. Depuis 18 mois, la demande ne réussit pas à rebondir et au mieux stagne d’un mois sur l’autre.

La plupart des scénarios prévoient un taux pour l’OAT à 10 ans compris entre 0.9 % (Banque de France) et 1.1 % (établissements bancaires) pour 2019. Avec un taux de refinancement de la BCE maintenu à 0 % jusqu’en septembre, puis à 0.25 % sur le reste de l’année. Les taux des crédits immobiliers ne devraient donc remonter que modérément en 2019, moins de 20 points de base : de l’ordre de 1.65 % en moyenne annuelle, contre 1.45 % en 2018.  

En 2018, la production de crédits immobiliers a été affectée par la hausse des prix des logements et la dégradation des soutiens publics.
Le recul de la production mesurée au niveau des offres acceptées (hors rachats de créances) a toutefois été moindre que prévu en raison de l’amélioration des conditions de crédit : - 5.9 %, contre – 10 % escompté.
Mais en 2019, la production devrait encore reculer et s’établir autour de 157.5 Mds d’€ (- 4.5 %).


ETUDE COMPLETE SUR LOBSERVATOIRECREDITLOGEMENT.FR

Découvrez
nos banques partenaires

Plus de 200 banques peuvent vous proposer la garantie Crédit Logement pour votre prêt immobilier

LISTE DES BANQUES PARTENAIRES