ACTUALITÉS
Retour à la liste

Taux Apport personnel et Activité des crédits

actualités

Le taux d'apport personnel ne baisse plus


 Dans sa dernière étude sur le 3ème trimestre 2019, l'Observatoire Crédit Logement / CSA  note que le taux d'apport personnel ne baisse plus depuis le printemps dernier. Il a même tendance à rattraper quelques dixièmes de pourcent d'un mois sur l'autre.

 

 

 

Il faut rappeler que cette baisse du taux d'apport personnel exigé a été le plus puissant moteur de dynamisation et de soutien de l'activité du marché des crédits immobiliers. En allégeant leurs exigences sur ce critère d'octroi, les établissements de crédit ont facilité l'accès au crédit immobilier pour de nombreux ménages candidats à l'accession, notamment les plus jeunes et les plus modestes. Aucun dispositif public n'aurait pu arriver à ce résultat.

 

Mais depuis le printemps, le taux d'apport personnel se stabilise à peu près dans le neuf autour de 14% et remonte même doucement dans l'ancien autour de 16%. Ce n'est pas un revirement brutal, mais tout de même une tendance qui se poursuit de manière ininterrompue depuis 6 mois.

 

Et comme le marché de l'ancien représente 65% du marché immobilier, cette remontée du taux d'apport sur le marché de l'ancien illustre aussi ce qui est en train de se passer sur l'ensemble du marché des crédits.

  


L'activité du marché de crédits


Cette stabilisation du taux d'apport personnel est susceptible d'enrayer le mouvement d'expansion de l'activité du marché des crédits.


Effectivement, en août la demande de crédits a trébuché, même si on tient compte des variations saisonnières habituelles de l'été, où la production de crédits ralentit.


Mais en septembre, le rebond positif de la production de crédits est notable. Ainsi on relève +8.1% de prêts accordés au 3ème trimestre 2019 par rapport à celui de 2018. Le marché reste donc très dynamique, sur le neuf comme sur l'ancien.




  • +8.1% en nombre de prêts pour l'ensemble du marché en trimestriel glissant (3ème trimestre 2019 par rapport à celui de 2018)

  • +6.2% en nombre de prêts pour le marché du neuf

  • +19.5% en nombre de prêts pour le marché de l'ancien



Pour le neuf, on notera un surcroît de la demande des ménages éligibles au PTZ qui ont anticipé leur projet en prévision de la disparition du PTZ en 2020 en zones C et B2. 


Pour l'ancien, on notera maintenant une inversion : une progression moins rapide pour la production en montant que pour le nombre de prêts, effet de la remontée du taux d'apport personnel.


Une dynamique sur l'ensemble de la France


En conclusion, le marché des crédits demeure très dynamique et a connu un très fort développement partout sur le territoire français.


En projection jusqu'à la fin de l'année, on peut d'ailleurs anticiper une très bonne année pour la production de crédits avec une remontée de la production significative en 2019, +6.4% pour 183 Mds d'euros.


 


Retrouvez : 



 


 


 


 


 


Découvrez
nos banques partenaires

Plus de 200 banques peuvent vous proposer la garantie Crédit Logement pour votre prêt immobilier

LISTE DES BANQUES PARTENAIRES