ACTUALITÉS
Retour à la liste

La demande de crédits rechute en novembre

 


Le nombre de crédits accordés rechute


Le rebond constaté à partir de juin a été limité, malgré la finalisation des projets au sortir du 1er confinement.

Cependant, sur le marché du neuf comme sur celui de l'ancien, les acheteurs modestes fragilisés par la crise butent aujourd'hui sur les restrictions de l’accès au crédit recommandées par le HCSF. Ces emprunteurs qui ont porté l’expansion du marché entre 2016 et 2019 sont moins présents, d'où une activité (mesurée en année glissante par rapport à 2019) en décrochage, notamment pour les crédits dans le neuf.

Puis le 2ème confinement a perturbé une nouvelle fois les conditions de réalisation des projets immobiliers des ménages et provoqué l’abandon d’opérations envisagées.

La demande affectée par les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire n’a pu se relever que partiellement depuis la sortie du 1er confinement et rechute en novembre, avec un  nombre de prêts accordés en baisse de - 15.7 %par rapport à octobre, contre - 25.5 % en mars dernier. 

Ce recul devrait se poursuivre en décembre, au-delà de l’affaiblissement saisonnier du marché.

Sur les 11 premiers mois de 2020, la production est en retrait de 15.7 % en glissement annuel et le nombre de prêts accordés, de 18.0 %. 



Les taux toujours en baisse


Malgré le renforcement de la crise économique et sociale et la montée des risques de défaut d’une partie des emprunteurs, les banques continuent à améliorer les conditions des crédits octroyés, afin de soutenir la demande de crédits immobiliers des particuliers sur des marchés fragilisés par deux périodes de confinement.
Depuis juin, les taux des prêts annoncés dans les barèmes des banques ont reculé :



  • - 10 points sur les prêts à 15 ans

  • - 15 points sur les prêts à 20 et 25 ans



Le déplacement de la production vers les durées les plus longues a partiellement neutralisé l’impact de la baisse rapide constatée notamment sur les prêts à 20 et 25 ans et le taux moyen n’a reculé que de 7 points de base.




La durée moyenne reste longue




La durée moyenne est particulièrement élevée depuis le déclenchement de la pandémie et s’est encore allongée depuis le début de l’été, de l’ordre de 5 mois. 

Cet allongement des durées a permis d’absorber les conséquences de la hausse des prix des logements et aussi de contenir le taux d’effort sous le seuil de 33 % (recommandation HCSF).

 



Etude du marché des crédits immobiliers de l'Observatoire Crédit Logement / CSA Novembre 2020
L'Observatoire Crédit Logement / CSA étudie le Financement des Marchés Résidentiels et s'appuie sur un portefeuille d’environ 250 000 opérations nouvelles chaque année. Les prêts considérés sont les prêts bancaires hors rachats de crédits, prêts relais et prêts mixtes (financements nouveaux intégrant une part de rachat).


Découvrez
nos banques partenaires

Plus de 200 banques peuvent vous proposer la garantie Crédit Logement pour votre prêt immobilier

LISTE DES BANQUES PARTENAIRES